Aquaplaning : quelle est l’attitude à adopter en cas de glissement du véhicule ?

Publié le : 25 novembre 20214 mins de lecture

La conduite d’une voiture peut être plaisante et peut même réduire le stress. Cependant, il se pourrait que vous soyez face à un problème et que vous perdez le contrôle. C’est la plupart du temps l’origine d’accident. En effet, en cas d’aquaplaning, si vous ne savez pas quoi faire, les dégâts peuvent être très graves.

L’aquaplaning, en quoi cela consiste ?

A un moment donné, à cause des conditions météorologiques, le fait de rester droit sur la route peut s’avérer être difficile. En effet, l’aquaplaning ou aquaplanage fait partie des plus grands dangers pour les conducteurs. Il se produit généralement durant les saisons de pluie, où le véhicule part en vrille et glisse. Votre véhicule perd littéralement de l’adhérence ce qui explique la perte de contrôle du conducteur et peut parfois lui être fatale. Dans le cas où il se retrouve seul sur la route et sans obstacle, la voiture peut tourner plusieurs fois en rond avant de finalement s’arrêter. Par contre s’il se trouve dans une zone fréquentée, le véhicule peut venir heurter une autre ou une personne ou même un bâtiment. Cependant, il est tout à fait possible de réduire les conséquences de l’aquaplaning.

Comment peut-on gérer un véhicule en aquaplaning ?

En effet, s’il arrive que votre voiture glisse, vous ne pouvez plus l’éviter, vous devez au contraire adopter certains gestes pour vous en sortir indemne. La première chose que vous devez absolument faire est de garder votre calme, pour éviter les fausses manipulations. Ensuite, vous devez redresser doucement votre volant pour que la voiture puisse retrouver sa trajectoire. En effet, vous devez le tourner vers le sens contraire où votre véhicule glisse. En effet, il faut à tout prix éviter de freiner, ce qui peut accentuer la glissade, ce que vous devez faire est d’accélérer jusqu’à ce que votre voiture soit droite. Après cela, vous pouvez rétrograder et vous arrêter doucement pour reprendre votre souffle.

Ce qu’il faut pour prévenir l’aquaplaning

En effet, il est tout à fait possible de réduire le risque d’aquaplaning. Cela commence par une vérification de l’état de vos pneus. En période de pluie, il ne faut surtout pas que vos pneus soit en mauvais état. En outre, il faut également qu’ils soient à la bonne pression, ni trop gonflés, ni sous gonflés. Mis à part cela, le mieux serait de réduire votre vitesse en cas de pluie, et si vous avez du mal à voir la route, le mieux serait de s’arrêter. Ainsi, un entretien régulier de la voiture serait l’idéal pour éviter au maximum ce genre de problème.

Plan du site